Historique

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’ITIE en République Centrafricaine, les activités suivantes ont été menées :
- l’engagement du Gouvernement à adopter les Principes et les Critères de l’ITIE par la lettre d’intention adressée à la Banque Mondiale et au Secrétariat International de l’ITIE, le 30 Août 2007 ;
- la déclaration solennelle du Président de la République Chef de l’Etat, engageant le Gouvernement à travailler en collaboration avec les opérateurs du secteur minier et les acteurs de la société civile en Avril 2008 ;
- la création du dispositif institutionnel du suivi de la mise en œuvre de l’ITIE par Décret N°08-260 du 18 juillet 2008;
- l’accession de la République Centrafricaine au statut de « pays candidat » le 21 Novembre 2008 ;
- l’affectation par le Gouvernement d’un siège abritant le Secrétariat Technique de l’ITIE, ainsi que l’inscription au budget national, de crédit représentant la contrepartie gouvernementale de la mise en œuvre de l’initiative.
- le 10 Août 2010, ce fut l’adoption d’une motion de soutien de l’Assemblée Nationale à l’ITIE-RCA.
- le 1er mars 2011, la République Centrafricaine accède au statut de « Pays Conforme » et reçoit le trophée de la mise en œuvre rapide de l’ITIE.
- le 11 juillet 2012, extension des Principes et Critères de l’ITIE au secteur de la forêt.
- le 10 avril 2013, la République Centrafricaine est suspendue des instances internationales de l’ITIE.
- le 18 septembre 2013, le Gouvernement de transition a saisi le Conseil d’Administration de l’ITIE internationale aux fins de la levée de cette suspension.
- le 2 avril 2014, le Gouvernement a saisi de nouveau le Conseil d’Administration pour solliciter la prorogation de la suspension de la République Centrafricaine.